Signé Pia

Publié le par Michaël

 

Avant d'entamer une carrière de journaliste, Pascal Pia s'adonne, avec un certain succès, à la création de faux littéraires. S'opposant ainsi à l'idée d'un Baudelaire ou d'un Rimbaud "académisé" ou abaissé au rang de classique, il adopte la plume de ces auteurs, trompant jusqu'aux spécialistes. Et si Pia imagine parfois l'intégralité des textes, il en "augmente" d'autres d'inédits retrouvés, telle cette fiévreuse "Serveuse" des Stupra.

 

Rimbaud - A une courtisane (1925)

 

Rimbaud - Les Stupra (1925)

 

Baudelaire - Les Années de Bruxelles (1927)

 

 

 

Publié dans Pascal Pia

Commenter cet article